koi-grade-c

origine FranceKoï grade C

Chaque année en fin d’hiver et au début du printemps, nous vendons de gros koï élevés en France en étang. Issus de géniteurs japonais, leur taille varie de 300 grammes (25cm) à plus de 3 kilos (70cm).

Le choix de couleurs est bien sûr beaucoup moins étendu que pour les koï Japon, et elles ont peu de choses en commun avec leurs cousines asiatiques. Elles sont cependant robustes et parfaitement adaptées aux étangs d’agrément et aux mares, où elles apportent couleur et originalité.

Elles sont également prisées des carpistes pratiquant une pêche sportive où le poisson est relâché.

Elles sont parfaitement aptes à se nourrir seules, et nous les conseillons pour les pièces d’eau importantes où elles ne demanderont que peu de soins.

Les koï grade C sont en général vendues au poids, donc au kilo. Le prix varie en fonction des arrivages et de leur qualité, mais aussi de la quantité que vous achetez.

Attention, nous ne disposons pas de ces koï grade C toute la saison. Contactez-nous avant de venir !

Poissons rouges

Saisonnièrement, nous vendons des poissons rouges, ou d’autres poissons de la famille des carassins dorés (poissons or, comètes, shubunkin…).
Ils sont vendus à la pièce ou au poids suivant les lots.

Nous appeler pour savoir si nous en avons avant de venir.

poisson-rouge
esturgeon

Acipenser baeriEsturgeons

Nous proposons également saisonnièrement des esturgeons sibériens (Acipenser baeri), vendus au poids.

Les poissons pèsent, suivant disponibilité, de 0,8 kg (50 cm) à 6 kg (1,20m).

Nés en France, ces poissons sociables et calmes affectionnent une eau plutôt fraîche et oxygénée (à l’origine ils vivent dans les estuaires, les fleuves et les grands lacs). Idéalement, il est donc judicieux de préférer les bassins qui sont alimentés par une source ou un ruisseau.
Dans les petits bassins le risque de manque d’oxygène est élevé… Dans le cas d’un bassin clos, même équipé d’une pompe de recirculation, nous conseillons minimum 10 m3 de volume d’eau par esturgeon, avec de l’ombre ou un coin de fraicheur, et donc une profondeur de 1,2 mètres au moins.

Evitez d’introduire des poissons trop petits (moins de 30 cm), ils sont juvéniles et par conséquent très fragiles.

Dernier conseil : attention aux algues filamenteuses, les esturgeons les mangent en recherchant leur nourriture et ces algues ont tendance à colmater leurs ouïes.

Enfin, sachez que la législation française impose qu’ils vivent en eaux closes, donc ni en cours d’eau, ni en zone inondable.